- Origine de Valréas
- Origine de Grillon
- Petite histoire de Richerenches
- Visan au fil des ans
- Pourquoi l'Enclave ?
- Les Papes d'Avignon
- Les Templiers dans l'Enclave
- Les Cordelliers
- Le chemin de Barbaras
- St Martin des Ormeaux (fête de la St Jean)


POURQUOI LE CANTON DE VALREAS
EST IL UNE ENCLAVE ?

Question assez complexe qui nécessite quelques précisions sur l’histoire du Comtat Venaissin, dont la capitale est Carpentras et appartenait aux Comtes de Toulouse et Marquis de Provence, pays situé entre le Rhône, la Durance et le Mont ventoux, dans " l’ancienne France ".

XIII ème Siècle

La guerre des Albigeois et des Barons occitans contre le Roi de France Louis IX, dit Saint Louis, et le pape, se clôture en 1229 par le traité de Paris. Le Comte de Toulouse Raymond VII cède à l’Eglise Romaine le Comtat Venaissin. Le Roi épouse alors Marguerite de Provence en 1234.

Cette province a des frontières naturelles à l’Ouest avec le Rhône et au Sud avec la Durance. Par contre à l’Est et au Nord, les terres pontificales s’étendant jusqu’à Montélimar ne possèdent pas cette particularité et il est très difficile de délimiter les frontières avec le reste de la France. Les terres de la Papauté sont enchevêtrées dans celles du Dauphiné.

Les Papes siégeant à Avignon depuis 1305 se soucient de ce manque de précision et veulent donner à leurs domaines des limites beaucoup plus précises.

 

XIV ème Siècle

En 1317, le Pape Jean XXII achète Valréas, une partie de Grillon (qui sera complètement acquise par la Papauté en 1383) Richerenches en 1320 et en 1344, Clément VI achète Visan au dernier Dauphin Viennois, le Prince Humbert II.

 

XV ème Siècle

Valréas est désormais le chef-lieu d’une judicature groupant 14 seigneuries et 18 communautés du Haut-Comtat. Parmi elles, en plus de Valréas se trouvent Grillon, Visan, Richerenches, Solérieux, Bouchet, Saint-Pantaléon et Rousset qui forment une Enclave dans la Dauphiné. On peut désormais parler " d’Enclave des Papes "

 

Du XVI ème au XVII ème siècle

Malgré une grande richesse agricole, le comtat ne peut vivre entièrement de ses productions et est obligé d’importer des denrées de première nécessité comme les, céréales, le bétail, la soie grège, par contre il exporte des produits comme le safran, les truffes, le bois, le papier, le tabac, des étoffes de soieries et de velours...

Les sujets du pape exempts de toute contribution foncière peuvent vendre leurs produits moins chers que les sujets du Roi, eux, soumis à l’impôt.

Cependant, les Rois de France laissent les fermiers généraux entourer les états pontificaux d’un cordon douanier afin de taxer toutes les marchandises importées ou exportées. (Il existe sur le territoire de l’Enclave actuelle des fermes encore en état qui étaient les postes de douane de l’époque.)

Les habitants du Haut-Comtat achètent au Comte de Suze les droits de passage au lieu dit " chemin de Barbaras " situé entre Suze et Tulette. Un commerce légal peut donc s’instituer entre les deux Comtat sans payer les droits de douane. Le passage de Barbaras est le plus connu parce que légalisé à l ‘époque, mais de nombreux autres maintenant à l’état de chemin ou de sentier sont encore visibles et sont connus sous le nom de " chemin des contrebandiers "

La création de cette douane provoque rapidement une asphyxie économique qui sera maintenue jusqu’à la révolution. Les commerçants, paysans et industriels se dressent alors contre le Vice-Légat du Pape et forment un parti suffisamment puissant pour réclamer et obtenir l’annexion du Comtat Venaissin au reste de la France.

En 1789, l’Assemblée Révolutionnaire Constituante proclame la création de 86 départements qui remplaceront désormais les Provinces françaises. Mais le Comtat reste toujours la propriété de Rome et du Pape.

En 1791, le comtat est annexé à la France après un vote des plus houleux. Le district d’Avignon revient aux Bouches–du-Rhône et les régions de Carpentras, Vaison–la-Romaine et les enclaves du Haut-Comtat à la Drôme.

En 1793, la Convention décide la formation d’un 87 ème département : le Vaucluse. Il sera formé de 4 districts : Avignon, Orange, Carpentras, Apt. Le Vaucluse est d’un seul tenant, Suze et Tulette sont rattachées à la Drôme.

Par référendum, Valréas, Visan, Richerenches et Grillon veulent rester rattachées au Vaucluse et en sous-entendu " fidèles au Pape " ce qui va engendrer une " enclave " dans la Drôme.

Un bornage est alors installé tout autour du canton. Les bornes portent presque toutes gravées les clefs croisées des Papes d’un côté et le dauphin de l’autre.

L’Enclave de Papes du canton de Valréas était née.

Aujourd’hui, le bornage constitue un circuit de randonnée pédestre appelé " circuit des bornes papales ".