- Origine de Valréas
- Origine de Grillon
- Petite histoire de Richerenches
- Visan au fil des ans
- Pourquoi l'Enclave ?
- Les Papes d'Avignon
- Les Templiers dans l'Enclave
- Les Cordelliers
- Le chemin de Barbaras
- St Martin des Ormeaux (fête de la St Jean)



ORIGINE DE VALREAS

Les études effectuées par la section Archéologie de l’Enclave (ASPAER) et Marie Pierre ESTIENNE, médiéviste spécialiste de l’histoire de Valréas, dans l’enceinte du château Ripert, ont éclairé les quelques données incertaines de l’origine de la ville.

valreas.jpg (13040 octets)

L’ hypothèse la plus vraisemblable d’après les textes de Strabon et les études d’historiens et archéologues locaux, permet de penser que " VALREAS " vient de " VALLIS AERIA " c’est à dire la vallée des Aures. Le rocher des Aures à la Roche-Saint-Secret est actuellement le lieu le plus plausible pour l’emplacement de la célèbre citée cavare : l’oppidum d’Aéria.

Toutes les études antérieures sur l’origine de Valréas écrites à ce jour ne sont pas étayées par de véritables recherches et sont fantaisistes et improbables.

Valréas a été habitée depuis la Préhistoire et tous les sites se superposent depuis cette époque jusqu’à l’époque moderne. Les salles d’exposition archéologiques de Valréas font revivre ces occupations par des reconstitutions de sites, des collections de diverses poteries, silex, monnaies et objets antiques.

Le site le plus haut, actuellement la tour dite "tour Ripert" ou "tour de l’horloge" qui est en réalité le vestige parfaitement conservé du donjon du premier castrum de la ville au début du XII ème siècle, a révélé lors des fouilles récentes une occupation préhistorique et Gallo-Romaine.

Le donjon et une grande partie des remparts sont en parfait état de conservation. La maquette du château tel qu’il était au XII ème siècle est visible à l'office du tourisme à Valréas .

Le château Ripert est situé sur le sommet de l'antique "Vallériacum". Edifié vers le début du XII ème s. par les co-Seigneurs de Valréas, Raymond de Mévouillon, Hugues d'Allan, Ripert de Valréas (qui a donné son nom à l'édifice), Bertrand de Taulignan, Dô de Chamaret, Pons de Guintrand (Charte de 1117). Il appartient en suite aux Montauban qui s'implantent au XII ème s.autour de Valréas. Le castrum a fait partie par la suite du Marquisat de Toulouse, puis de successions en achats divers passe de la Papauté aux Dauphins en 1294, et en 1317, le Pape Jean XXII en reprend la possession et Valréas appartient définitivement à la papauté jusqu'en 1792.

Toute la plaine valréassienne est occupée par des restes de grandes villae (domaines agricoles Romains) héritières des sites préhistoriques.

A noter que tous les emplacements des grands domaines agricoles actuels sont la continuité de tous ces sites antiques au cours des âges.