- Origine de Valréas
- Origine de Grillon
- Petite histoire de Richerenches
- Visan au fil des ans
- Pourquoi l'Enclave ?
- Les Papes d'Avignon
- Les Templiers dans l'Enclave
- Les Cordelliers
- Le chemin de Barbaras
- St Martin des Ormeaux (fête de la St Jean)



VISAN AU FIL DES ANS

Visan, comme ses trois soeurs de l'Enclave a connu la Préhistoire. De nombreux sites , dont le plus important au Serre de l'Estau ont donné de beaux silex taillés, des poteries, des foyers.

visan.jpg (8247 octets)

L'Avisanum des Romains devait être importante si l'on en juge par les très nombreuses monnaies, tombes à incinération et à tuiles et les quelques villae - dont certaines laissent deviner des intérieurs somptueux - qui ont été mises à jour et étudiées par les archéologues. ( salles ASPAER à Valréas ).

Jusqu'à la Révolution, Visan fit partie du Diocèse de Saint-Paul-Trois-Châteaux. La première église, l'église Saint-Martin fut certainement édifiée sur une chapelle Paléo-Chrétienne autour de laquelle, au Xème siècle le bourg s'établit.

Le castrum primitif fut bâti au Xème siècle également et devint alors Castrum Avisani. A partir de là, les habitations se sont construites tout autour et le village est né.

Les premiers écrits datent de 1250, mais le Cartulaire de Richerenches en 1136 révèle que Visan ne relevait d'aucun souverain et appartenait à une grande famille dont le chef se nommait Pierre Hugues de Visan.

Beaucoup de Co-Seigneurs, de grandes familles ainsi que les Templiers se partageaient les terres de ce territoire.

En 1224, les Barons de Mévouillon en deviennent les seigneurs principaux et vendent une partie de leur fief d'abord aux Dauphins et aux Baux puis en 1334 au Pape.

Il est à noter qu'un célèbre atelier monétaire y est établi par le Dauphin de 1327 à1345. De très grosses dettes envers la Papauté ont poussé à l'achat définitif par Clément VI.

Ce n'est qu'en 1791 que Visan devient française tout comme Valréas, Grillon et Richerenches.

De même que pour les autres villes de l'Enclave, de très bons écrits locaux racontent l'histoire de Visan...et du vin.